Prison de Papeari

Prison de Papeari, nouvelle prison de Tahiti

Mais que vient faire ici la prison de Papeari me direz-vous ? et bien beaucoup se demandent quel métier fait mon homme pour avoir la chance de partir vivre au soleil, à Tahiti, ce bout de terre où bien des pèlerins rêvent d’y poser leurs doigts de pied ? Rassurez-vous il n’est pas maton 😉 mais conducteur de travaux et sera en charge d’une partie de sa construction pour les 3 ans à venir. Et oui, tout de suite c’est moins glam’s, paillette et rock’n roll hein. En tous cas, la prison de Papeari est bel et bien notre ticket d’entrée en Polynésie et c’est déjà pas mal !
Je vous donnerai donc de temps en temps un petit aperçu de l’avancée des travaux.

Pourquoi une nouvelle prison à Tahiti ?

La plus grande prison de Polynésie, la prison de Nuutania, située à 5 km de Papeete, a 127 places pour 370 détenus. Elle a été oscarisée nommée « la plus surpeuplée de tous les établissements pénitentiaires français » et présentée comme « la pire prison de la République ». Titres peu glorieux. Il suffit de lire quelques postes sur leur facebook pour voir que les conditions sont difficiles « Dans les cellules il fait plus de 4O° la nuit, même pas de ventilation. Ils boivent l’eau de la douche toute sale, mettent du compress pour filtrer l’eau, n’en parlons pas de tous ces cafards et rats… »

Le gouvernement a donc imposé, proposé la construction d’une nouvelle prison à Papeari, située sur la côte ouest à 50 km de Papeete, pour un budget de 80 millions d’euros (9,4 milliards Fcfp).

 

La prison de Papeari, quelques tensions

L’annonce de ce projet a créé quelques tensions avec la population locale qui a protesté et créé la fédération Te Vaiari Nui te Mata Ara (l’oeil vigilant de Papeari) – regroupement 28 assos quand même ! Il faut dire que la concertation avec la population fût inexistante brève. Après quelques manifestations, tout semble s’être apaisé. Espérons que cela continue dans cette voie et que notre participation à ce projet ne nous handicapera pas pour nous sociabiliser avec les tahitiens…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !