reportage Arte-geo

Massacre des requins, sauvons les !

Je suis une amoureuse des animaux, de tous les animaux. Et je vais vous parler des animaux marins. Ceux qui aiment la plongée, savent bien que le monde marin est un univers merveilleux. Un monde où on se fait tout petit et on admire. Chaque plongée est émerveillement et contemplation. Mais voilà, l’Etre humain parfois n’a rien d’humain. J’aurai aimé être utile pour ces bêtes (je ne parle pas des humains là hein), mais je suis ni scientifique, ni vétérinaire. Alors j’en parle.

Je viens de voir un reportage sur Arte aujourd’hui. Un reportage qui m’a interpellé. D’abord parce qu’il parle de la Polynésie mais aussi du massacre des requins ou également appelé le shark finning. Et on est pas loin du film d’horreur mais non moins réel The Cove. Un documentaire poignant et choquant mais à voir absolument ! (bon les âmes très sensibles, je recommande pas quand même…)

Alors oui, on a tous en tête le fameux Dent de la mer qui en a traumatisé plus d’un, oui certains perdent un bras (bon en même temps, reste le 2è hein ^^), mais les faits sont rares et le requin pourrait compter parmi les Bisounours rapport taille/poids/morts sur terre en comparaison avec mes amis les moustiques. Car mon ami le moustique, ce p’tit con qui aime nous planter par derrière pour nous sucer le sang, nous laissant agoniser et nous battre avec nous même et toute notre volonté pour ne pas gratter et faire un cratère (sache que je n’ai aucune volonté…), lui,  il n’est pas du tout choupi. Ce monstre sanguinolent qui nous pourchasse dans la nuit, comme le fait Freddy dans nos rêves, est le plus meurtrier !

Il y a  100 millions de requins tués par an. Et il y a quelques années, le requin était également massacré en Polynésie pour son aileron. Aileron qui fini dans un bol de soupe en plastique en Chine et principalement à Hong Kong ou probablement dans une poubelle car notre société consommatrice n’a pas eu le temps d’avaler un produit supplémentaire. Aileron découpé sauvagement sur un requin encore vivant et remis à l’eau complètement mutilé. Et un requin sans aileron est un requin mort ayant agonisé. Mais bon, on le tue massacre légalement car il est soit disant nuisible, alors… Alors le crocodile, qui tue plus de personnes en 1 an qu’un requin en 100 ans, il est protégé LUI.

Bref tout ça pour dire, qu’un requin c’est beau, presque pas dangereux, et surtout il a sa place dans l’écosystème et le maintient de l’équilibre des océans. En plus, il n’a rien demandé à personne à part de vivre sa vie tranquillou.

Une loi a été votée en Polynésie sur l’interdiction de la pêche de toutes les espèces de requins sur l’ensemble des eaux polynésiennes. Cette annonce a été faite le 6 décembre 2012 à l’occasion de la réunion annuelle de la Commission des pêches du Pacifique occidental et central à Manille, aux Philippines. Je ne sais pas vraiment ce qu’il en est réellement en Polynésie aujourd’hui. Malgré la loi, j’imagine que la chasse aux requins doit encore exister. Espérons que ça reste rare.  Mais le combat est loin d’être gagné ailleurs.

Il y a également quelques pétitions pour la protection de cet animal marin. Mais cette pétition est surement la plus importante (soutenue par Sea Sheperd), si tu te sens l’âme d’un défenseur de requin… En revanche, elle est surtout liée à la Réunion. Il en existe d’autres plus généralistes comme ceux là

mesopinions.com
lapetition.be

Je t’invite à regarder ce reportage de 50 min très intéressant sur le sujet et les problèmes rencontrés par les pêcheurs polynésiens face à ce prédateur (et oui tout n’est pas blanc et noir). Sans oublier les gros bateaux de pêche industrielle qui eux n’ont pas d’excuses. Hormis les quelques passages insoutenables, tu verras également de belles images de la Polynésie et de ses fonds marins absolument fabuleux !

Voilà, je voulais juste partager avec toi et continuer la prise de conscience. Protégeons la nature et nous même.

Photo : © Medienkontor FFP

Rendez-vous sur Hellocoton !