tutoiement

Tu m’dis “tu”, j’te dis “vous” et c’est le bordel ! Le tutoiement en Polynésie

Ahhh le fameux “TU” et “VOUS”. Le cauchemar de tout étranger qui pratique un peu la langue française. Et le pire, c’est que même nous franchouillard, on ne sait pas toujours lequel utiliser dans certaines situations. Le magazine Los Angeles Time s’est même essayé à répertorier toutes les possibilités sous forme de graphique (assez bien fait). C’est d’ailleurs assez marrant à lire et montre la complexité tout comme le ridicule de notre jeu à “dis moi “TU” et je te dirai “VOUS” “.

tu

Si certains tahitiens me lisent, le “VOUS” est signe de respect. Le “TU” est hyper familier et on ne l’utilise surtout pas lorsqu’on ne connait pas la personne (même si c’est un gros con. A tes risques et périls…). C’est même de la pure provocation.  Si vous tahitiens allez en France, oubliez le “tu”. On tutoie une personne que quand on est invité à le faire. Et, Vu de Tahiti, c’est vrai que cette pratique est un peu bizarre.

Mais en Polynésie, le tutoiement est roi ! Tout le monde se dit “TU”. Tu connais pas la personne ? ben c’est pas grave, tu dis “TU”. Tu dis “TU” à ton boss, à tes clients, à tes prestataires, à la pharmacienne, à la caissière, aux passants dans la rue, aux parents de tes amis… Bref, le “VOUS” n’existe pas. ça c’est un truc de popa’a.

C’est marrant car au début, c’était impossible pour moi de dire “TU” à tout bout de champ. J’ai mis des mois à m’y mettre. Les gens te disent “TU” mais toi tu restes buté sur le “VOUS”. Même si tu SAIS qu’il faut dire “TU”, ça ne veut tout simplement pas sortir ! A chaque fois, c’est un gros FAIL ! Et à chaque fois tu te dis “la prochaine, j’y arriverai”. Et la prochaine ? et ben NAN !!! “VOUS” est toujours là !! Il s’accroche tel un ado de 28 ans chez papa/maman. Il est fourbe. Il est vicieux. Il ne veut pas partir ! C’est un réflexe absurde finalement.

Puis vient la phase où tu mélanges un peu le “TU” et le “VOUS”, tout ça dans la même phrase et à la même personne : “Vous me donnez ton n° Monsieur copain s’il t’vous plait”. Bref, le truc qui veut rien dire. Et Toi t’es toute fière… t’as réussi à placer ENFIN un “TU”. Champaaaagne !!  (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé). Bref, c’est un peu déroutant. Et même au bout d’un an, il m’arrive encore de replonger (oui, honte à moi). Pas facile facile en fait.

Et puis un jour, tu franchis L’étape ultime. Le Graal est atteint ! “Vous” s’est ENFIN fait la malle. Il a décidé de vivre sa vie. SEUL ! Et cette étape, tu sais que tu l’as franchie quand tu dis “TU” à ton gynéco… (n’imagine pas la scène s’il te plait)

MAIS ce n’est pas parce que tu es intégré à la secte au groupe du tutoiement que tout est réglé ! ben nan ma bonne dame, trop facile ! Parce qu’il existe aussi l’inverse ! C’est quand tu ne dis plus jamais “VOUS” et que “TU” est enfin le maître absolu , qu’un tahitien te répond avec un “VOUS”.  Et BIM !!! Bin là t’es pas comme un con (panique). Tu sais plus comment gérer la situation…

Pfff et je parle même pas du retour en France…

Je dirais même qu’aujourd’hui, utiliser le vouvoiement est désagréable. ça rend les gens distants, froids et hautain. Quand on te dis “VOUS”, tu te sens mis à l’écart. Hors de la communauté. Pas intégré. Et je comprends un peu mieux pourquoi certains tahitiens pensent que le popa’a est hautain. Le vouvoiement y contribue très certainement.

Finalement, le tutoiement ici est certainement ce qu’il y a de plus précieux. C’est ce qui rend les gens si abordables et sympathiques. C’est fou ce qu’un petit “TU” rapproche les gens et te fais sentir intégré à la communauté. Juste un petit “TU” et l’accueil devient chaleureux. C’est un peu comme si tout le monde était copain. Comme si tout le monde était sur le même pied d’égalité. Et c’est loin d’être désagréable.

Et toi/vous qui es venu à Tahiti, comment t’as géré tout ça ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !