A propos

Mon homme est muté pour une mission de 3 ans, nous partons donc en expatriation sur l’île de Tahiti pour une aventure encore inconnue.
J’ai tout quitté pour le suivre, un chouette boulot, un appart, … et surtout le rythme fou de la vie parisienne, pour celui des cocotiers. J’ai tout simplement envie de vous faire partager cette fabuleuse expérience via ce blog.
Arrivée le 12 septembre 2013 !

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 Responses

  1. Maud
    Maud at · Reply

    Bravo pour votre blog ! Je suis moi aussi arrivée cet été pour suivre mon conjoint mute et je me retrouve énormément dans vos propos !

  2. Xavier
    Xavier at · Reply

    Un super blog, bravo Maeva.
    Nous, on prépare un éventuel départ pour la Polynésie, mais comme tu l’as dit il faut au moins un job de sûr.
    Bonne continuation.

  3. Johanne
    Johanne at · Reply

    Bonsoir enfin plutôt bonjour à toi (eh oui j’ai lu ton post sur le tutoiement 😉 ),

    Merci pour ton blog tout plein d’humour et tes superbes photos qui me font déjà voyager !

    Ca me permet de relativiser le stress de l’organisation pré départ pour Tahiti prévu cet été. (je suis mon conjoint muté à Papeete pour juillet prochain).

    Bonne continuation !

    1. Héloise
      Héloise at · Reply

      AH Johanne vous aussi vous partez en juillet ? Qui sait nous seront peut-être dans le même avion ?

      Bonne journée à tout le monde

  4. Elodie
    Elodie at · Reply

    un super blog
    qui donne pleins d’infos sur la Polynésie avec beaucoup d humour
    j’adore!!!!
    Nous, on prépare un éventuel départ pour la Polynésie mais c’est pas prévu pour tout de suite
    nana

  5. krug
    krug at · Reply

    bonjour
    j’ai vécu a la pointe de venus pendant 2 ans derrière la salle Omni-sport a Mahina(79-81) je voudrai m’installer de nouveau a Tahiti
    peut-être sur une Ile – cela semble bon ou irréalisable ?

  6. osolemio22
    osolemio22 at · Reply

    Bonjour Maud et bravo à vous pour ce blog qui donne un très bon premier niveau d’information avec plein d’infos utiles. Mon époux part prochainement pour Tahiti et je suivrai avec mes enfants plus tard… Je pense que ce blog me permettra de me préparer à ce que je laisse (vie parisienne, boulot…) pour un ailleurs… J’ai lu que vous partiez pour 3 ans… 2013 + 3… cela veut dire que vous allez bientôt revenir en France ?
    En tous cas, encore bravo à vous,

  7. Cécile
    Cécile at · Reply

    Bonjour 🙂 Et pour ce qui est des écoles, collèges, lycées… Ou peut-on trouver des infos ? J’envisage de partir avec mon fils de 13 ans. Les structures scolaires sont-elles les mêmes qu’en métropole ? Faut-il envisager des cours par correspondance ? J’ai trouvé tous les autres conseils particulièrement bien rédigés, plein d’humour et surtout, ils répondent à presque toutes les questions que je me posais… Mais rien sur les écoles ! Y’en a pas ? J’en connais un à qui ça risque de plaire 🙂
    Merci pour la réponse

  8. Sebastien Mathieu
    Sebastien Mathieu at · Reply

    Salut!!!

    Super inspirant le site!!!merci beaucoup!! vous y êtes toujours???

    Moi et ma conjointe y allons en septembre pour nos 25 ans de mariage… eh oui:-)

    Nous y allons principalement pour le kitesurf et le surf, et bien entendu un peu d’apnée.

    Nous avons bien hâte de goutez a un peu de cette vie:-) si bien relatée sur votre blogue!

    à bientôt:-)!!!!

  9. Longwere
    Longwere at · Reply

    J’ai lu beaucoup de vos articles. Avant même la polynésie (française hein, sinon rien) c’est vôtre humour que j’ai beaucoup aimé. En fait, c’est sans doute ce qu’il y a de plus rafraichissant sur ce site.
    L’humour avec le recul, le réalisme sur soi et sur les autres, sur le fait que rien n’est parfait, ici ou là-bas. Mais comme dit la chanson “il me semble qu’au solein…”

    Je me retrouve dans pas mal de vos descriptions. Et notamment un tout petit passage qui nous touche : nous avons 5 enfants, 22 heures et venir sans être prof, militaire (de carrière), ou haut fonctionnaire, ça sent davantage la galère que l’île de Marlon Brando.

    Ce qui est dramatique quand on lit que la vie est chère, c’est qu’avant que ce soit occidentalisé, tout la vie là bas était gratuite, il a bien fallut que les tahitiens vivent, sans argent, pendant des siècles. Je schématise…

    Seul point positif : ils apprécient les profils pluridisciplinaires (comme partout ailleurs sauf en France métropolitaine).

    Vous parlez des gros poissons majestueux et des tchik, mais vous ne parlez pas des autres bestioles (‘fin.. j’ai pô vu) : araignées, serpents, scolopendres et autre joyeusetés. Yenapa ?

    Continuez votre blog, aimez votre mâle, votre ou vos petiots et Celui qui vous a parlé par les chants de l’église de Maupiti, et votre meilleure arme, votre humour.

Leave a Reply